Notre façon de communiquer privilégie de plus en plus la technologie numérique – des réseaux sociaux aux SMS, en passant par les e-mails et d’autres solutions également. Tandis que les millenials deviennent la plus importante catégorie démographique au sein de la population active, nous devons nous attendre à une plus grande adoption des méthodes numériques, mais également à une plus grande dépendance à leur égard.

Cette tendance est importante et a des répercussions sur la façon dont les organisations mutualistes et les entreprises communiquent avec leurs membres ou leurs actionnaires.

Dans ce deuxième numéro de notre série de publications de blog, nous examinons comment les AG évoluent en réponse à cette numérisation croissante.

En examinant le déroulement des assemblées générales annuelles de la saison 2017, Computershare a effectué la découverte suivante : « À tous les niveaux, le plus grand changement cette année est la prolifération des AG exclusivement virtuelles ou hybrides. » (Computershare, 2017).

Les AG hybrides ont gagné en popularité au cours de cette dernière décennie; elles ont été adoptées par de petites entreprises technologiques aussi bien que des sociétés du classement FTSE 100, ainsi que des organisations caritatives. Mais comment savoir si votre entreprise est prête à tenir une AG hybride?

 

Facteurs à prendre en considération si vous envisagez l’adoption des AG hybrides

Dans le dernier rapport d’Equiniti consacré aux tendances des AG, une des thématiques majeures de ces dernières années a été « l’intérêt continu pour l’exploration des AG hybrides » (Equiniti, 2017).

 

Adaptez-vous ou restez sur la touche

Comme nous l’avons mentionné plus haut, les AG hybrides sont aujourd’hui très répandues au sein des entreprises et organisations mutualistes de toutes tailles ; il serait regrettable de négliger l’importance de cette évolution. Si vous ne vous adaptez pas, vous resterez sur la touche; vous tiendrez des AG désuètes et susciterez de la déception parmi les participants présents, ainsi que parmi les personnes qui ne peuvent y participer à distance. Comme nous l’avons expliqué dans notre ebook (téléchargez votre exemplaire gratuit ici), l’implication des membres demeure une priorité essentielle des organisations mutualistes.

 

Âge de votre public

À mesure que la main-d’œuvre évolue partout dans le monde, les méthodes et les technologies employées évoluent, elles aussi. À l’heure où les millenials constituent la majeure partie de nos effectifs, il est important d’accepter le changement et de rendre vos assemblées générales annuelles attrayantes pour tous les publics. C’est l’une des principales raisons pour lesquelles les AG hybrides ont gagné en popularité, ces dernières années.

 

Inclusivité et aliénation

Comme nous l’avons évoqué ci-dessus, la tenue d’une AG hybride permet à tous les participants de s’impliquer, en éliminant les obstacles que constituent pour chacun le déplacement et les coûts; ceci permet ainsi à la majorité silencieuse de se faire entendre.

À l’inverse, la tenue d’une AG entièrement virtuelle peut aliéner les générations plus âgées et réduire leur participation; aussi, pour séduire les deux groupes démographiques, les AG hybrides permettent à tous de participer et se sentir à l’aise.

 

Transparence

La tenue d’une AG hybride améliore considérablement la transparence de l’événement. Par exemple, vos actionnaires ou membres peuvent connaître le résultat d’un vote en temps réel; le président d’une assemblée générale annuelle peut également se faire une idée fiable des résultats à mesure qu’ils arrivent, ce qui lui permet de préparer ses commentaires.

Dans le même ordre d’idées, des questions peuvent être posées et chacun peut participer, de façon anonyme ou nominative. Créer cette transparence peut à la fois constituer un avantage et un risque; cependant, si elle est correctement gérée, cela rendra votre public beaucoup plus confiant et engagé.

 

Réticence à accepter le changement

À l’instar de toute nouveauté technologique, un certain niveau de résistance est inévitable. Cependant, avec l’évolution de l’industrie, les AG hybrides et même virtuelles deviendront de plus en plus courantes dans les années à venir; par conséquent, une approche organique, plutôt que forcée, est recommandée. La décision de changer vous appartient.

 

Impliquez un public plus vaste

Avec une AG hybride, vous multipliez les opportunités d’impliquer votre public; en effet, tous ne sont pas assez passionnés pour assister à une assemblée générale annuelle ou même voter, si cela n’est pas pratique pour eux. Aussi, éliminer les obstacles tels que les déplacements, comme nous l’avons déjà mentionné, augmente votre implication et peut améliorer la participation, tant réelle que virtuelle.

Pour conclure, si les organisations mutualistes et les entreprises comprennent les avantages et atténuent les risques potentiels associés à la tenue d’AG hybrides, elles bénéficieront d’opportunités évidentes pour tirer profit de cette approche de la tenue de leurs assemblées générales annuelles (ICSA, 2017).

Si vous n’avez pas le temps de lire le blog dans son intégralité ou vous souhaitez simplement en apprendre davantage sur cette FAQ consacrée aux AG hybrides, téléchargez notre ressource gratuite ici.

Télécharger

Pour découvrir comment le logiciel et le matériel de Lumi peuvent aider votre AGA à se dérouler sans problème, à engager plus d’actionnaires et à permettre la présence à distance, contactez-nous dès aujourd’hui.