Blog de Lumi - Toutes les publications

30 Jan

Peter Fowler

Fédération Internationale de Tir Sportif

Lumi_Sporting_Federation_Campaign_Promo_Email

La réputation grandissante de Lumi de soutenir les fédérations sportives internationales en leur proposant une procédure de vote sûre et fiable nous a rapidement amenés à être sélectionnés pour faciliter le déroulement du congrès 2018 de la Fédération Internationale de Tir Sportif (ISSF).

En réalité, notre système aura été mis en œuvre dans le cadre de l’une des plus prestigieuses réunions du secteur des fédérations sportives, sachant que le caractère historique et médiatique de cette réunion n’aura fait que contribuer à la nature très controversée et sensible de cette échéance dans le calendrier des fédérations sportives.

Lors de l’événement, notre technologie s’est surpassée, tout particulièrement lors des votes les plus complexes et lorsque plusieurs tours de scrutin ont été nécessaires pour éliminer différents candidats jusqu’à ce qu’un vainqueur soit choisi.

Les organisateurs de la réunion n’ont cessé de nous informer que sans cette technologie, ils auraient véritablement été accaparés pendant des jours entiers – une véritable confirmation des avantages qu’offre l’utilisation du logiciel Lumi.

 

La relève de la garde

Outre la démission du Mexicain Olegario Vázquez Raña, qui a quitté la présidence après avoir occupé ce poste pendant 38 ans, le secrétaire général Franz Schreiber, qui travaillait pour la Fédération depuis plus de 30 ans, a également quitté ses fonctions. Lors de cette réunion, outre la relève de la garde des deux plus importants postes de la Fédération, 20 autres votes concernant différents autres postes devaient également avoir lieu.

L’élection présidentielle elle-même a été un processus très complexe, avec deux candidats en lice ; le président sortant savait que la Fédération aurait besoin d’un système irréprochable, quel que soit le degré de vérification exigé.

Il s’agissait pour l’ISSF d’un événement très important et particulièrement délicat, qui se déroulerait sous le regard extrêmement attentif du public. La rapidité, l’exactitude et la sécurité (ainsi que l’anonymat des électeurs) étaient essentielles. Notre assistance technologique a été essentielle pour valider le vote, et a permis d’imposer la transparence indispensable pour que chacun ait confiance dans le résultat.

Une des plus grandes préoccupations de la Fédération était que le vote se déroule par scrutin secret et qu’il reste anonyme, tout en respectant les exigences strictes des différents scrutateurs élus. Grâce à l’expérience acquise auprès d’autres fédérations sportives ayant des besoins semblables, notre solution de vote exclusive a permis de préserver cet anonymat, sans compromettre la sécurité intégrale et l’exactitude qui étaient exigées de notre solution.

 

S’adapter à l’évolution des demandes

Nous avions supposé que le premier vote serait l’élection du nouveau président. Cependant, un vote à main levée concernant une question distincte, soulevée antérieurement, avait été rejeté ; les organisateurs nous ont soudainement demandé de préparer un vote électronique ad hoc dans un délai extrêmement court. Nous avons pu créer la motion demandée dans le logiciel et distribuer le matériel nécessaire pour exécuter ce vote très rapidement, et de manière fiable. Cela a contribué à mettre les membres en confiance au moment du vote final, afin d’élire le président.

Nous avions déjà dû gérer le désistement d’un candidat, donc nous avions instantanément pu retirer le nom du bulletin de vote. S’il s’était agi d’un vote sur papier, il aurait été nécessaire de réimprimer les bulletins de vote, ce qui aurait demandé beaucoup de temps et d’argent.

La présence, dans la salle, d’un nombre de votes supérieur au nombre des participants constituait un autre défi ; en effet, les fédérations membres avaient pu déléguer leurs votes à d’autres représentants de fédérations. Dans le cadre d’un vote à main levée, cette procédure aurait demandé énormément de temps et aurait été une tâche fastidieuse pour les scrutateurs désignés.

En l’occurrence, le vote présidentiel a été très serré, comme nous l’avions anticipé ; le nouveau président n’a été élu qu’avec une avance de 4 voix. L’élection du secrétaire général s’est avérée plus complexe, mais elle s’est également déroulée sans incident ; en effet, six candidats se disputaient un poste unique, et le vainqueur devait obtenir 50 % plus 1 voix parmi les votes valides dans la salle.

 

S’adapter à la complexité

La Fédération a ensuite tenu un vote pour les nombreux postes à pourvoir au sein du conseil d’administration. L’ampleur et la complexité intrinsèques de l’organisation de ce vote se sont révélées être l’un des facteurs les plus complexes, puisque plusieurs critères devaient être satisfaits. 39 candidats se présentaient à 15 postes, et les membres pouvaient à tout moment voter pour jusqu’à 15 personnes dans la liste. Il a fallu pas moins de sept tours de scrutin pour élire l’ensemble du conseil d’administration. Nous devions tenir compte des candidats qui se retiraient ou se désistaient après chaque tour ; sans notre logiciel et la flexibilité qu’il nous procure, cela n’aurait tout simplement pas été possible.

Une brève interruption a été nécessaire le troisième jour du scrutin ; l’élection des 30 membres du conseil d’administration de la Fédération devait tenir compte de la nouvelle législation stipulant qu’au moins un membre du comité devait être une femme. Notre logiciel a permis d’éviter toute controverse, d’établir la confiance et d’assurer que le congrès se termine dans les délais impartis.

Dans l’ensemble, cela a été un moment monumental pour l’ISSF, qui a adopté le vote électronique à l’occasion de l’une des plus importantes réunions de son histoire. Le processus a été suivi de près dans le monde des fédérations sportives, et il était vital pour l’ISSF que la réunion soit un succès. Nous nous sommes montrés dignes de la confiance que nous a accordée la Fédération et, au terme de la réunion, la Fédération et ses membres se sont déclarés très satisfaits.

Partagez ceci avec votre réseau